Chevaux de trait

horse_cart_ride.png

Les chevaux comptaient parmi les animaux les plus nombreux aux postes de la Compagnie du Nord-Ouest, particulièrement dans les prairies de l'Ouest, où ils étaient utilisés comme moyen de transport privilégié et pour la chasse de gros gibier, en particulier le bison. Au Fort William, les chevaux servaient aussi au transport, mais ils étaient surtout utilisés pour tirer des charrettes et pour le labourage. Le Fort William était unique en son genre, car il était le seul poste de la Compagnie du Nord‑Ouest doté d'une ferme d'une certaine envergure; les chevaux y étaient essentiels pour la plantation et la récolte. Le journal du poste du Fort William publié pendant les années 1800 mentionne également que des chevaux étaient utilisés pour tirer des billots de la forêt et de la glace des lacs.

Les sources ne mentionnent pas si une race de cheval particulière était utilisée au Fort William. Cependant, comme la Compagnie du Nord‑Ouest importait du bétail pour Fort William de la région de Detroit-Sandwich, il est vraisemblable que les races de chevaux utilisées au Fort William étaient celles qui étaient disponibles dans cette région. Il s'agissait peut-être exclusivement de races américaines, ou de races américaines croisées avec le cheval canadien ou avec une race anglaise. Les chevaux canadiens, décrits comme étant « robustes, et de travaillantes bêtes de somme dans une ferme », étaient les descendants des chevaux de Normandie et de Bretagne dont l'élevage a créé un animal de ferme polyvalent et utile en Nouvelle‑France.

Nos chevaux de trait sont des Percherons, de puissants animaux d'abord élevés en France pour les chevaliers médiévaux qui partaient en guerre. Plus tard, la force et l'intelligence de cette race polyvalente l'ont rendue populaire comme bête de somme, et ces chevaux sont devenus la fondation du commerce des fourrures nord‑américain. Chacun de nos chevaux massifs pèse environ 1 800 lb et mesure de 17 à 18 mains.

Nos attelages permettent aux visiteurs de faire des balades à l'ancienne en traîneau et en carriole le long de la pittoresque rivière Kaministiquia et dans les bois entourant notre site historique. Ces douces créatures sont aussi fort appréciées dans nos camps de jour pour les enfants : nos jeunes visiteurs ont l'occasion de les toiletter et de les harnacher. En outre, les adultes peuvent apprendre comment harnacher les chevaux dans le cadre de l'une des aventures dynamisantes du Fort visant à renforcer l'esprit d'équipe. Bien que le rôle des chevaux de trait au Fort William ait évolué depuis le début des années 1800, ces animaux continuent de jouer un rôle essentiel dans la vie quotidienne de cet impressionnant avant‑poste.