Le maison du conseil

Bien qu’on ne puisse pas la voir à partir de la Place Centrale, la Maison du Conseil, tout comme le Grand Hall, compte parmi les bâtiments les plus prestigieux du Fort William.  Le fait que ces deux structures soient élevées n’est pas un hasard, mais reflète plutôt l’importance des activités qui s’y déroulent ainsi que le rang social des bourgeois qui les utilisent.


 

La Maison du Conseil servait, d’abord et avant tout, à accueillir l’assemblé annuelle de la Compagnie du Nord-Ouest, qui avait lieu en juillet de chaque année.  Les agents de Montréal et les bourgeois hivernants s’y réunissent pour discuter des affaires de la compagnie et pour s’entendre sur une stratégie pour l’année à venir.  Les comptes rendus des réunions reflètent la diversité des sujets abordés.  Par exemple, les explorations de Simon Fraser et de David Thompson à l’ouest des Rocheuses; la réduction des frais de transport obtenue en limitant la quantité d’effets personnels transportés dans les canots; la promotion des commis au grade d’actionnaire; la lutte contre l’opposition, c’est-à-dire la Compagnie de la Baie d’Hudson; les fréquentations des femmes autochtones et le commerce de l’alcool.


 

Ces discussions devenaient souvent enfiévrées, car les bourgeois hivernants et les agents de Montréal s’entendaient rarement sur des questions telles que les commissions des agents, les rotations à Montréal, l’approvisionnement et l’affectation des bourgeois aux départements.