La Prison

La prison était une des mesures utilisées par la Compagnie du Nord‑Ouest pour exercer son autorité dans les régions où elle régnait. Sur un croquis du Fort William, lord Selkirk avait inscrit « prison » sur ce bâtiment. Cependant, on lui a donné bien d'autres noms. Par exemple, les voyageurs l'appellent le « pot au beurre », alors que les officiers de la Compagnie l'appellent la « prison commune », laissant entendre qu'elle était destinée aux personnes considérées comme inférieures à la bourgeoisie. On l'appelle aussi le « trou noir » et le « donjon ».

D'après les prisonniers, ce n'est pas un endroit très plaisant. La réaction du forgeron Alexander Fraser face à son expérience en prison est bien typique :

« (il s'agissait ) d'un petit bâtiment carré, sans lumière, construit à partir de troncs d'arbres équarris et dans lequel il y avait beaucoup d'excréments humains ».

Peu de temps après son arrivée, ce prisonnier a conclu que s'il devait rester beaucoup plus longtemps dans ce trou, l'odeur fétide et les coups qu'il avait reçus mettraient sa santé en péril.

Selon la Loi de 1803 sur la compétence du Canada, des magistrats (des policiers autorisés à agir en tant qu'agents du gouvernement) sont désignés par le gouverneur du Bas-Canada pour faire respecter les lois et maintenir l'ordre dans les territoires autochtones (c'est-à-dire les territoires appartenant à l'Angleterre en dehors des limites légales des Canadas et ne relevant pas de la compétence de la Compagnie de la Baie d'Hudson).

Puisque les magistrats désignés en vertu de cette loi sont habituellement des agents de la Compagnie du Nord-Ouest, il est clair que la loi et la prison du Fort William sont surtout utilisées au profit de la Compagnie. Parmi les prisonniers du Fort William, on retrouve des voyageurs ainsi que des employés ou des alliés de la Compagnie de la Baie d'Hudson. En 1816, lord Selkirk, désigné magistrat en vertu de la Loi de 1803, élargit l'utilisation de la prison lorsqu'il s'en sert pour incarcérer Daniel McKenzie, un bourgeois de la Compagnie du Nord-Ouest.