Le castor

CastorL'animal national du Canada pèse de 90 à 110 kilogrammes. Il est l'un des rongeurs les plus gros au monde. Il possède de petits muscles dans ses narines et ses oreilles qui, une fois contractés, empêchent l'eau d'y entrer. Il a aussi la capacité de mâcher ou de couper des branches sous l'eau.   

Mais ce qui compte le plus pour le marchand de fourrures, c'est l'épaisse fourrure qui recouvre tout le corps du castor, sauf sa queue qui est écailleuse et sur laquelle se trouvent de courts poils hérissés. Le castor a deux types de fourrure dont les fonctions ne sont pas les mêmes. La fourrure externe, plus longue, s'appelle le jarre. Cette fourrure reçoit de l'huile des glandes et agit comme un manteau imperméable. Sous ce manteau se trouve une autre couche, plus courte mais plus épaisse, appelée duvet. Le duvet bloque le froid et aide l'animal à préserver la température de son corps. 

Le duvet du castor est particulièrement convoité par les marchands et les chapeliers, car il s'agit d'un matériau doux et soyeux avec lequel on peut faire un chapeau de luxe à la mode. Les commerçants de fourrure jugent la qualité d'une peau de castor à la couleur et à l'épaisseur du duvet; ils les classent en deux catégories :  « commune » (qualité médiocre) ou « excellente » (de première qualité).

Avant que le marchand soit en mesure d'évaluer la qualité d'une peau, il faut d'abord que les chasseurs autochtones fassent la trappe de l'animal. Ils raclent la peau et l'étirent pour ensuite pouvoir l'échanger. Ce n'est que le début d'un long périple qui mènera la peau de l'animal sur la tête d'une personne.