La Maison Taitt

Voici la résidence de M. James Taitt, commis de la Compagnie du Nord-Ouest et  chef contremaître au Fort William de 1804 à 1821. Pendant au moins une partie de ces années, il partage cette maison avec sa femme et leur enfant. La Maison Taitt compte aussi des chambres pour les invités, lesquels y demeurent de gré et parfois, de force. C'est là que séjournent les quelques bourgeois sous arrestation, ainsi que ceux qui viennent des postes de l'intérieur pour participer au Grand Rendez-vous. Il se peut aussi que des interprètes ou des commerçants affiliés au Fort William aient demeuré dans cette maison entre leurs expéditions vers des postes voisins.

Bien que portant officiellement le titre de commis, Taitt est en réalité chargé de surveiller les activités liées à la construction et à l'entretien des bâtiments, à l'agriculture, à la pêche et aux travaux généraux. Ainsi, il est le chef contremaître des hommes de métier, des engagés ordinaires, des anciens employés de la Compagnies appelés « Canadiens libres » et des ouvriers autochtones qui travaillent au Fort William. Il est aussi le geôlier des bourgeois condamnés à être en résidence surveillée et des « gens du peuple » emprisonnés. De plus, il aide le propriétaire à exercer des activités locales de traite des fourrures pendant l'hiver. Les Archives nationales du Canada possèdent certains de ses relevés météorologiques pris au Fort William.