Le Magasin des Autochtones

Le Magasin des Autochtones est le poste de traite des fourrures du Fort William; c'est à cet endroit que les Autochtones et les Blancs effectuent leurs échanges commerciaux. Tout comme les magasins, c'est un endroit pour le commerce de détail plutôt qu'un entrepôt de marchandises en transit vers d'autres régions. Les Ojibwés et les Cris qui habitent près du Fort William viennent au Magasin pour vendre leurs fourrures, mais la Compagnie envoie aussi ses commerçants s'approvisionner directement aux territoires de chasse autochtones dans les régions éloignées.

Au Grand Rendez‑vous, les Autochtones établissent des campements hors des palissades du Fort, après quoi une cérémonie commerciale compliquée se déroule dans le Grand Hall. Mais le Magasin des Autochtones reste probablement ouvert toute l'année car de nombreux Ojibwés demeurent près du Fort tout l'hiver, rendant divers services à la Compagnie du Nord‑Ouest en échange de biens et de provisions.

Les fourrures se vendent et s'achètent selon un système de troc, qui se fonde sur une norme de commerce appelée « plue ». On parle aussi de « peau », qui désigne une peau de castor de première qualité. (La Compagnie de la Baie d'Hudson emploie en anglais le terme « Made beaver » ou « MB »). Ainsi, une grande couverture peut valoir huit peaux ou plues de castor de première qualité. Mais en réalité, ces huit plues peuvent être constituées de diverses sortes de fourrures, ou même de produits ou de services correspondant à la valeur de huit peaux de castor. 

Le Magasin des Autochtones ne vend cependant pas que de la fourrure. Les Autochtones du Fort William offrent aussi du sucre d'érable que les femmes confectionnent chaque printemps à « la montagne » (Mont McKay). On peut également s'y procurer de la résine et des racines d'épinette ainsi que de l'écorce de bouleau pour faire des canots, des raquettes, des mocassins et des mitaines fabriqués par les femmes. Les Autochtones reçoivent aussi des articles et des provisions en échange de services comme la pêche, les labours et la récolte.

Voici des exemples d'articles qu'on trouve dans le Magasin des Autochtones et de leur prix en peaux de castor :

1 piège à castor en acier

2 harpons à poisson

ciseau à glace   

4 poinçons  

tête de hache

1 lime en acier

tasse de rhum

fusil

1 livre de poudre de fusil

1,5 livre de plombs pour fusil

3 livres de tabac (carottes)  

couvertures   

12 verges de tissu 

3 livres de perles de verre 

1 livre de vermillon  

2 pièces d'orfèvrerie de traite

2 hameçons    

10 bobines de fil métallique pour collets

5 couteaux

2 glaces (miroirs) 

6 briquets  

5 rouleaux de ruban 

25 aiguilles 

4 peaux de castor

1 peau de castor

2 peaux de castor

1 peau de castor

2 peaux de castor 

1 peau de castor

1 peau de castor

10 peaux de castor

2 peaux de castor

1 peau de castor

4 peaux de castor

6 peaux de castor

3 peaux de castor

3 peaux de castor

2 peaux de castor

1 peau de castor

1 peau de castor

1 peau de castor

1 peau de castor

2 peaux de castor

1 peau de castor

3 peaux de castor

1 peau de castor